Il n’y a pas d’alternative possible : 2019 est l’année du smartphone pliable. La nouvelle génération d’appareils dont on parle depuis longtemps arrive à un moment où le marché stagne. Découvrez dans cet article spécial l’ensemble des smartphones pliables du futur que nous connaissons à ce jour, de la rumeur à la réalité.

Les ventes de smartphones sont en baisse, les gens utilisent leurs appareils plus longtemps et le marché a besoin d’un second souffle. La réponse ? Les appareils pliables. Tous les grands fabricants travaillent à un certain niveau sur la technologie des écrans souples, mais certains se lancent plus rapidement que d’autres sur le marché.

Accéder rapidement aux fabricants :

Huawei

Parmi les plus grands fabricants de smartphones du monde, Huawei travaille aussi, bien sûr, sur son propre smartphone pliable. Richard Yu, PDG de l’entreprise, n’est pas étranger à l’idée de rendre publiques des informations sur leur produit.

Lors du dévoilement du nouveau modem 5G Balong 5000 de Huawei, Yu a déclaré que le premier appareil à l’utiliser sera présenté au MWC de Barcelone ce mois-ci. Il a également dit qu’il serait pliable.

Le processeur sera le Kirin 980 de HiSilicon, mais nous ne savons rien d’autre. Les rendus issus de brevets montrent deux trous dans l’écran, l’un dédié à la caméra et l’autre au flash LED, plus un port USB Type-C et un design global légèrement plus mince que celui de l’appareil Samsung.

Samsung

Le fabricant coréen est de loin le plus grand nom sur le marché des smartphones pliables. Samsung a teasé un appareil avec un écran pliable. On a presque l’impression d’en savoir beaucoup sur le smartphone pliable de Samsung sans vraiment rien savoir du tout.

On ne connaît même pas son nom. Le Galaxy X, le Galaxy F, le Galaxy Fold… Samsung a déjà  » montré  » l’appareil sur scène à la SDC 2018, bien que le produit ait été fortement déguisé. Cependant, avec le lancement du S10 qui approche à grands pas, l’attente pourrait enfin être terminée pour les fans anticipant à quoi ressemblera le dispositif final prêt à être mis sur le marché. Let’sGoDigital a fait des rendus 3D basés sur ce que nous savons jusqu’ici.

L’appareil est déjà apparu dans une annonce officielle de Samsung (qui a été rapidement retirée) et on s’attend à ce qu’il coûte environ 1 800 $. Ce que nous savons avec certitude, c’est qu’une fois ouvert, l’écran a une diagonale de 7,3 pouces et 1536 x 2152 pixels. Une fois fermé, vous avez devant vous un écran de 4,58 pouces et une densité de pixels de 420 dpi (840 x 1960).

Quel que soit son nom et son apparence, nous nous attendons à ce que le Samsung pliable soit disponible en bleu, vert, argent et noir dans les versions 4G et 5G. Nous ne nous attendons pas non plus à ce qu’il soit lancé à l’échelle mondiale dans un premier temps. La Corée du Sud d’abord, de part son déploiement 5G, et un calendrier de lancement échelonné est
ensuite probable.

Xiaomi

Un autre géant chinois qui ne va pas laisser le train du pliable partir sans lui est Xiaomi. En adoptant une communication un peu plus directe par rapport à ses concurrents, et en affichant une vidéo sur Twitter montrant le cofondateur de la compagnie, Bin Lin, utilisant son smartphone pliable.

L’appareil montré dans la vidéo, qui a été posté par le porte-parole de Xiaomi, Donovan Sung, n’est qu’un prototype, mais le fait qu’il fonctionne suggère que Xiaomi suit le rythme de Samsung et Huawei en mettant sur le marché sa propre technologie de pliage.

L’appareil se distingue toutefois de ses concurrents de Chine et de Corée car il comporte deux charnières au lieu d’une. Dans la vidéo, Bin Lin fait pivoter le téléphone de 90 degrés avant de le rabattre sur les deux côtés pour créer un écran intelligent de taille plus conventionnelle. L’écran rabattable vers l’extérieur est également présent sur le seul smartphone pliable « sorti » aujourd’hui.

LG

Pour ne pas être largué par ses compatriotes coréens Samsung, LG devrait également sortir un smartphone pliable cette année. Pour ce qui est des fuites, des rendus et des séquences vidéo, nous ne sommes pas tout à fait aussi loin du chemin qui mène de la rumeur à la réalité que nous le sommes avec d’autres fabricants. Mais voici ce que nous savons pour l’instant.

LG a breveté deux modèles de smartphones convertibles. La première est assez conventionnelle, avec une charnière au milieu et un présentoir pliable similaire à celui de Samsung. La seconde est un peu plus intéressante. Le pli n’est pas tout à fait au milieu, laissant une sorte de chevauchement d’écran qui pourrait être utilisé pour un affichage peut-être toujours allumé.

C’est ce que nous savons pour l’instant. Nous verrons, sans aucun doute, plus de smartphones pliables émerger à l’horizon 2019. Sur quoi Sony travaille-t-il au Japon ? S’attend-on vraiment à ce qu’Apple reste en dehors de cette course ? Un smartphone/tablette pliable fonctionnant sous iOS doit être au travail, mais quand Apple montrera-t-il ses recherches ?

De la rumeur à la réalité : tous les smartphones pliables à venir en 2019
Noter cet article